La révolution du pasteur/rappeur

La Révolution du Pasteur/Rappeur

Cliquez sur la couverture du livre pour le commander

C’est dans le ghetto camerounais de Mokolo surnommé « Madagascar » que Manou Bolomik voit le jour. Sa mère n’a que 17 ans quand il naît. Bagarres de rue, alcool, malnutrition plantent le décor de ce bidonville où il passera toute son enfance. Ce contexte et plusieurs deuils familiaux viennent assombrir la vie de Manou qui s’enferme dans la haine, la violence, la pornographie… Le rap devient l’exécutoire de sa colère. Il s’enfonce peu à peu dans une vie d’échecs. C’est alors que sa vie bascule totalement au travers d’une rencontre forte, celle de Dieu.

Des bidonvilles du Cameroun aux défis à relever par l’Église de France, ce livre-entretien avec le journaliste Paul Ohlott est un témoignage puissant de rédemption. Une vraie bombe !

 

Biographie

C’est dans son Cameroun natal que Manou découvre le Rap et participe à son premier groupe (Archangélik) et ses premiers concours de rue, où les ‘posse’ s’affrontent à coup de rimes.

En 1999, il débarque en France et s’installe au pied des Pyrénées, où il obtient une maîtrise d’économie à l’université de Pau en 2004. 2002 est l’année de la rencontre avec Mistadool, et qui va déboucher sur la sortie du phénoménal premier album « Fantastik ». Viendront ensuite les albums « Au Maximum » (2006), « Révolution » (2011) et bien entendu le petit dernier (pour l’heure !) : « Atypik »

S’ajoute à cela son livre : La révolution du pasteur rappeur, écrit en collaboration avec le journaliste Paul Ohlott. Un témoignage percutant de la conversion de Manou, des bidonvilles du Cameroun à Jésus.

Le rappeur est aussi pasteur. Manou participe activement à la vie de son église à Pau. Il est très engagé auprès des jeunes. Son action est riche : prévention contre la drogue, le suicide, ateliers artistiques, intervention dans le quartier du Val Fourré, de Montfermeil, et également dans plusieurs prisons etc. Il frappe par son discours de vie authentique.

Mais il passe surtout beaucoup de temps sur la route à sillonner la France accompagné de son crew à géométrie variable, seul, avec Mika, DJ Jerry et Sandy ou même avec un groupe de musiciens live. Il s’est aussi rendu pour de belles tournées en Martinique, Guyane, en Guadeloupe, à la Réunion, dans les îles Maurice, au Canada, et d’autres nombreux pays (Allemagne, Italie, Suisse, Pays-bas, Israël, Afrique, Belgique, etc.)

Depuis ses débuts, Manou s’est imposé comme une valeur incontournable de la musique chrétienne. Son charisme, sa générosité et son amour pour le public ont convaincu même les plus hostiles que son rap était différent, loin des clichés en tout genre. Simple et percutant, Manou chante pour son Dieu. Il veut réveiller les consciences et invite à marcher à contre-courant. Fort, puissant, un seul nom en avant, celui de Jésus !